La résistance au coup d’État du 2 décembre 1851 à Clamecy

 

Après les manifestations parisiennes de février 1848, le roi Louis-Philippe abdique et la République est proclamée. Une Constitution, votée le 4 novembre 1848, prévoit que les Français élisent, au suffrage universel masculin, le président de la République pour 4 ans, sans possibilité de réélection immédiate, et l'assemblée législative pour 3 ans.
Le 10 décembre 1848, Louis-Napoléon Bonaparte, neveu de Napoléon Ier, est élu président de la République avec 74% des voix. Souhaitant effectuer un second mandat, il demande à l'assemblée législative de modifier la Constitution, ce qu'elle refuse.
Louis-Napoléon Bonaparte prépare alors un coup d’État : le 2 décembre 1851, il dissout l'assemblée législative et fait arrêter des chefs républicains.
Paris se soumet mais des insurrections éclatent en province, en particulier dans le sud-est et le centre de la France.

 

 

 

Le 4 décembre, Clamecy décide de défendre la République menacée et de résister par la force. Le lendemain, les insurgés s'emparent de la mairie et de la prison où étaient incarcérés des opposants au pouvoir. Ils restent maîtres de la ville jusqu'au 8 décembre où le préfet, accompagné de la troupe, investit Clamecy.
La répression est sévère et le Conseil de guerre prononce de lourdes peines à l'encontre des insurgés :

–    6 condamnations à mort : 4 commuées en travaux forcés à perpétuité à Cayenne et 2 exécutions,
–    46 déportations à Cayenne,
–    10 condamnations aux travaux forcés au bagne de Toulon.
La commission mixte, composée du préfet, du général commandant la force militaire, du procureur, condamne à la déportation en Algérie 360 insurgés et place en résidence forcée 142 républicains.

 

Sur les hauteurs du Crot-Pinçon à Clamecy, un monument commémoratif, que les Clamecycois appellent « La Colonne », est inauguré le 21 septembre 1884 pour garder le souvenir de la résistance au coup d’État du 2 décembre 1851. Clamecy commémore régulièrement les évènements de 1851 par le "Festival Résistance" organisé au début de décembre. La Société Scientifique et Artistique de Clamecy conserve pour sa part des documents historiques sur la résistance au coup d'Etat, dont plusieurs illustrent cette page.

 
Site internet : http://1851.fr/lieux/clamecy/